> espagnol
Textes de référence
Accueil
Monde hispanique
Textes de référence
Dans votre académie
Coopération France-Espagne
Mobilités
TICE et Espagnol
Ressources
Professeurs
Assistants/Auxiliares de conversación
Certification DELE
Contacts et échanges
EspagnolTextes de référenceBaccalauréat GT > Épreuve STD2A LV1

Définition de l'épreuve de design et arts appliqués en LV1 dans la série STD2A

B.O. n°12 du 22 mars 2012

La présente note de service définit les épreuves d'analyse méthodique en design et arts appliqués, de projet en design et arts appliqués et de design et arts appliqués en langue vivante 1 dans la série STD2A du baccalauréat technologique à compter de la session 2013 de l'examen.
Ces épreuves portent sur le programme de l'enseignement de design et arts appliqués du cycle terminal de la série STD2A. L'épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1 porte également sur le programme de langue vivante 1 en classe terminale.

1. Épreuve d'analyse méthodique en design et arts appliqués

Rappel du règlement d'examen

Épreuve écrite
Durée : 4 heures
Coefficient : 6

Notation

Cette épreuve est notée sur 20 points.

Objectifs de l'épreuve

En s'appuyant sur plusieurs documents relatifs aux questions historiques, esthétiques et technologiques qui sont traitées dans l'enseignement transversal des pôles, l'épreuve permet d'évaluer les compétences suivantes :
- analyser des ressources iconographiques, textuelles et graphiques à des fins de compréhension et d'appropriation ;
- situer les repères historiques et contemporains de la création artistique ;
- reconnaître les principales étapes de l'histoire des techniques et des évolutions technologiques (prise en compte des contraintes environnementales et économiques d'un contexte donné) ;
- articuler des savoirs généraux, scientifiques, artistiques et techniques.

Sujet

L'épreuve consiste en une analyse méthodique de documents concomitants et articulés entre eux. Ces investigations sont induites par un croisement d'œuvres et de productions puisées dans les différents champs du design et des arts appliqués. Le sujet est élaboré de telle sorte que le candidat puisse conduire une analyse des contextes historique, esthétique et technologique. Il donne lieu à une appropriation raisonnée et synthétique.
Ces documents peuvent être de toute nature : iconographique, technique, textuelle, etc. Leur nombre est limité à quatre.

Épreuve orale de contrôle

Durée : 20 minutes
Préparation : 20 minutes
Il s'agit d'une épreuve d'analyse de documents.
L'épreuve s'appuie sur des documents issus d'un dossier fourni au candidat et présentant un objet, un espace aménagé ou un produit graphique. Ces documents sont des visuels de toute nature, permettant d'identifier au mieux le cas à étudier.
Quelques questions accompagnent les documents. Elles permettent de structurer l'analyse et d'aider à hiérarchiser les réponses, sans pour autant les induire, afin d'évaluer des compétences associées du programme d'enseignement.
Pendant l'interrogation, le candidat dispose de 10 minutes pour exposer les conclusions de sa préparation avant de répondre aux questions de l'examinateur, qui sont relatives à l'étude de documents proposée.

2. Épreuve de projet en design et arts appliqués

Rappel du règlement d'examen

Épreuve orale en deux parties (évaluation en cours d'année et oral terminal d'une durée de 20 min)
Coefficient : 16
Chacune des deux parties de l'épreuve est affectée d'un coefficient 8 et notée sur 20.

Objectifs de l'épreuve

L'évaluation des compétences du candidat porte sur la dimension pluridisciplinaire et transversale du programme d'enseignement de design et arts appliqués.
L'épreuve permet d'évaluer les compétences suivantes :
- mettre en œuvre des méthodes d'investigation ;
- repérer les étapes qui constituent les démarches de conception et de réalisation d'un produit ou d'une création ;
- exploiter ces démarches et en justifier les logiques ;
- identifier et distinguer un problème de design : situer un besoin, analyser une demande, synthétiser des informations de différentes natures, explorer des modes d'intervention ;
- identifier, expérimenter et exploiter diverses méthodes de créativité adaptées aux problèmes posés ;
- proposer des solutions, prévoir une mise en œuvre ;
- identifier les particularités d'un objet fonctionnel, d'un espace de vie, d'une communication et la complexité de leurs systèmes ;
- formuler, sélectionner, expliciter, contextualiser, mettre en situation, communiquer des hypothèses et des démarches de création ;
- utiliser un ensemble de modes de représentation qui font appel tant aux techniques traditionnelles qu'aux outils informatiques de communication impliquant l'ensemble des médias ;
- expérimenter tout moyen plastique, tout médium, tout matériau, tout support nécessaire à l'expression d'intentions de création.

2.1 Première partie

Deux situations d'évaluation sont organisées au cours de la réalisation du projet pluridisciplinaire. Dans chacune de ces deux situations d'évaluation, une note sur 20 est attribuée au candidat. La note obtenue par le candidat à la première partie de l'épreuve est la moyenne de ces deux notes.
La première situation d'évaluation permet d'évaluer la phase préparatoire et de recherches du projet et de valider l'appropriation de la problématique par l'élève.
La seconde situation d'évaluation a lieu au terme du temps imparti pour la réalisation du projet. Elle permet d'évaluer les propositions formulées par l'élève.
Les deux évaluations sont conduites par les enseignants de design et arts appliqués qui ont suivi les travaux des élèves.
L'évaluation de la première partie de l'épreuve fait l'objet de deux fiches individuelles d'évaluation établies selon les modèles en annexes 1 et 2 de la présente note de service.
Au cours de l'une de ces deux situations d'évaluation, la première partie de l'épreuve d'enseignement de design et arts appliqués en langue vivante 1, définie par la présente note de service, et la première partie de l'épreuve de projet en design et arts appliqués sont successivement évaluées.

2.2 Deuxième partie

La deuxième partie de l'épreuve consiste en la soutenance orale individuelle d'un rapport de synthèse.
Ce rapport est constitué par le candidat et rend compte de sa démarche de projet pluridisciplinaire. Il est rédigé sous un format papier d'un maximum de 10 pages recto, format A4. Ce rapport est traduit en format numérique en vue de la présentation orale.
Le rapport est noté sur 5 points et la présentation orale sur 15 points. La note attribuée au candidat pour la deuxième partie de l'épreuve est la somme de ces deux notes.
L'évaluation est assurée par deux enseignants de design et arts appliqués qui n'ont pas accompagné le projet du candidat. Elle porte d'une part sur le rapport de synthèse, et d'autre part sur la présentation orale.
L'évaluation de la deuxième partie de l'épreuve fait l'objet d'une fiche individuelle d'évaluation établie selon le modèle en annexe 3 de la présente note de service.
Le rapport de synthèse est transmis au centre d'examen où se déroule l'épreuve huit jours au plus tard avant la date de l'épreuve. Le chef de l'établissement de scolarisation du candidat vise le rapport avant son envoi. Chaque page du rapport porte le cachet de l'établissement.

 

3. Épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1

Rappel du règlement d'examen

Épreuve orale, évaluée en cours d'année.
Seuls sont pris en compte pour l'examen du baccalauréat les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20. Ces points sont multipliés par deux.

Objectifs de l'épreuve

L'épreuve porte sur les compétences de communication en langue vivante 1 dans le contexte du projet en design et arts appliqués.
Elle permet d'évaluer les capacités du candidat à présenter en langue vivante 1 les différentes problématiques auxquelles il est confronté et à expliquer en langue vivante 1 les choix effectués.
Sont notamment évalués le lexique spécifique au domaine du design et des arts appliqués utilisé ainsi que les compétences sociolinguistiques et pragmatiques mises en œuvre en vue d'une communication efficace.
Structure de l'épreuve
Cette épreuve se déroule en deux parties. La première est conduite dans le cadre de la première partie de l'épreuve de projet, également définie par la présente note de service, au cours de l'une des deux situations d'évaluation. En revanche, l'organisation de la seconde partie est indépendante de l'épreuve de projet ; elle est ponctuelle et se tient au cours du troisième trimestre.
- Présentation orale en langue vivante 1 au cours de la réalisation du projet plurisciplinaire
Une fois dans l'année, les compétences de communication du candidat en langue vivante 1 sont évaluées dans le contexte de l'une des deux situations d'évaluation prévues par la première partie de l'épreuve de projet, définie par la présente note de service.
Cette partie est notée sur 10 points.
L'évaluation est individuelle.
- Présentation orale en langue vivante 1 du projet
Cette partie est notée sur 10 points.
Elle est organisée par le chef d'établissement au cours du troisième trimestre.
En vue de la présentation orale en langue vivante 1, le candidat rédige, en langue vivante 1, une note de synthèse d'une page recto, format A4. Elle a pour objectif de présenter les ressources utilisées, la problématique dégagée, les axes créatifs sélectionnés et les choix opérés par le candidat dans le cadre du projet. Cette note est un support de présentation, elle n'est pas évaluée.
La présentation consiste en un entretien, d'une durée de 10 min, entre le candidat et les examinateurs.

Notation

Les enseignants de langue vivante 1 et de design et arts appliqués participant au suivi du projet évaluent le candidat. À cette fin, ils établissent, pour chaque candidat, deux fiches d'évaluation, une pour chaque partie de l'épreuve, selon les modèles publiés par le ministre chargé de l'éducation nationale. Ces fiches d'évaluation ont le statut de copies d'examen.
L'épreuve est notée sur 20 points.

Langue de l'évaluation

Cette épreuve est évaluée dans la langue de l'enseignement de design et arts appliqués en langue vivante 1 dispensé en classe terminale. En effet, le candidat ne peut pas choisir une autre langue au moment de l'inscription à l'examen, contrairement à ce qu'il peut faire pour les épreuves de langue vivante. Un candidat qui le souhaite peut donc subir les épreuves de langue vivante 1 et de design et arts appliqués en langue vivante 1 dans deux langues distinctes.
Candidats individuels et candidats issus des établissements scolaires hors-contrat
Les candidats scolarisés dans les établissements privés hors contrat et les candidats individuels ne subissent que la deuxième partie de l'épreuve, qui, dans ce cas, est notée sur 20 points.
Ils passent cette partie de l'épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires.

Session de remplacement

Les candidats subissent la deuxième partie de l'épreuve selon les mêmes modalités que celles de l'épreuve du premier groupe, décrite ci-dessus.
Si un candidat n'a pas pu être évalué dans le cadre de la conduite de projet, seule la deuxième partie de l'épreuve est évaluée, selon les mêmes modalités que celles de l'épreuve du premier groupe, décrite ci-dessus, et conduit à une note sur 20 points.

B.O. n°45 du 6 décembre 2012

La présente note de service modifie les notes de service :

- n° 2012-034 du 6 mars 2012 définissant l'épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et l'épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 dans la série STL (sciences et technologies de laboratoire) du baccalauréat technologique ;

- n° 2012-036 du 6 mars 2012 définissant les épreuves d'analyse méthodique en design et arts appliqués, de projet en design et arts appliqués et de design et arts appliqués en langue vivante 1 dans la série STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) du baccalauréat technologique ;

- n° 2012-037 du 5 mars 2012 définissant l'épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et l'épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 dans la série STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) du baccalauréat technologique.


Elle complète notamment les définitions d'épreuve de technologie ou de design et arts appliqués en langue vivante 1 en publiant les modèles de fiches d'évaluation individuelles prévues par les notes précitées.

Les dispositions de la présente note de service entrent en application dès sa publication au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale, à l'exception des dispositions de sa partie III, qui entreront en application à compter de la rentrée scolaire 2013.

I. Épreuves d'enseignement technologique en langue vivante 1 dans les séries STI2D et STL et de design et arts appliqués en langue vivante 1 dans la série STD2A

I.1 Fiches d'évaluation

I.1.a) Publication des modèles en annexe

Les annexes à la présente note de service relatives à la série STL du baccalauréat technologique et intitulées « Fiche d'évaluation de la première partie de l'épreuve » et « Fiche d'évaluation de la seconde partie de l'épreuve » sont annexées à la note de service n° 2012-034 susmentionnée au titre, respectivement, des annexes 4 et 5.

Les annexes à la présente note de service relatives à la série STI2D du baccalauréat technologique et intitulées « Fiche d'évaluation de la première partie de l'épreuve » et « Fiche d'évaluation de la seconde partie de l'épreuve » sont annexées à la note de service n° 2012-037 susmentionnée, au titre, respectivement, des annexes 6 et 7.

Les annexes à la présente note de service relatives à la série STD2A du baccalauréat technologique et intitulées « Fiche d'évaluation de la première partie de l'épreuve » et « Fiche d'évaluation de la seconde partie de l'épreuve » sont annexées à la note de service n° 2012-036 susmentionnée, au titre, respectivement, des annexes 4 et 5.

I.1.b) Références aux annexes dans la définition d'épreuve

Dans la note de service n° 2012-034 susmentionnée :

- dans la sous-partie « Notation » de la partie « 2. Épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 », les mots « selon les modèles publiés par le ministre chargé de l'éducation nationale » sont remplacés par les mots « conformément aux modèles en annexes 4 et 5 de la présente note de service » ;

- dans la sous-partie « Candidats individuels et candidats issus des établissements scolaires hors-contrat » de la partie « 2. Épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 », la dernière phrase est remplacée par deux phrases ainsi rédigées : « Ils passent cette partie de l'épreuve dans le centre d'examen indiqué par le recteur, dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Les deux examinateurs, enseignants de langue vivante 1 et de la spécialité du candidat, établissent pour l'ensemble de l'épreuve une unique fiche d'évaluation, conformément au modèle en annexe 5 de la présente note de service. ».

Dans la note de service n° 2012-036 susmentionnée :

- dans la sous-partie « Notation » de la partie « 3. Épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1 », les mots « selon les modèles publiés par le ministre chargé de l'éducation nationale » sont remplacés par les mots « conformément aux modèles en annexes 4 et 5 de la présente note de service » ;

- dans la sous-partie « Candidats individuels et candidats issus des établissements scolaires hors-contrat » de la partie « 3. Épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1 », la dernière phrase est remplacée par deux phrases ainsi rédigées : « Ils passent cette partie de l'épreuve dans le centre d'examen indiqué par le recteur, dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Les deux examinateurs, enseignants de langue vivante 1 et de design et arts appliqués, établissent pour l'ensemble de l'épreuve une unique fiche d'évaluation, conformément au modèle en annexe 5 de la présente note de service. ».

Dans la note de service n° 2012-037 susmentionnée :

- dans la sous-partie « Notation » de la partie « 3. Épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 », les mots « selon les modèles publiés par le ministre chargé de l'éducation nationale » sont remplacés par les mots « conformément aux modèles en annexes 6 et 7 de la présente note de service » ;

- dans la sous-partie « Candidats individuels et candidats issus des établissements scolaires hors-contrat » de la partie « 3. Épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1 », la dernière phrase est remplacée par deux phrases ainsi rédigées : « Ils passent cette partie de l'épreuve dans le centre d'examen indiqué par le recteur, dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Les deux examinateurs, enseignants de langue vivante 1 et de la spécialité du candidat, établissent pour l'ensemble de l'épreuve une unique fiche d'évaluation, conformément au modèle en annexe 7 de la présente note de service. »

I.2 Modalités complémentaires

Dans :

- la partie « 2. Épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 » de la note de service n° 2012-034 susmentionnée ;

- la partie « 3. Épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1 » de la note de service n° 2012-036 susmentionnée ;

- la partie « 3. Épreuve d'enseignement technologique en langue vivante 1 » de la note de service n° 2012-037 susmentionnée,

les modifications suivantes sont apportées.

I.2.a) Langue au choix pour les candidats non scolaires

À la fin de la sous-partie « Candidats individuels et candidats issus des établissements scolaires hors-contrat », est ajouté un paragraphe ainsi rédigé :

 « La langue retenue par le candidat pour l'épreuve est l'allemand, l'anglais, l'espagnol ou l'italien. En fonction des examinateurs mobilisables pour cette épreuve, le recteur d'académie peut ajouter à cette liste certaines des langues qui peuvent être choisies pour l'épreuve de langue vivante 1. »

I.2.b) Modalités de l'épreuve si elle n'est pas passée à la même session que l'épreuve de projet

Après la sous-partie « Candidats individuels et candidats issus des établissements scolaires hors-contrat », est ajoutée une sous-partie intitulée « Candidats autorisés à présenter l'épreuve de projet et l'épreuve en langue vivante 1 au cours de deux sessions distinctes » et contenant les dispositions suivantes :

« Les candidats autorisés à conserver les notes de certaines épreuves passées au cours de la ou des sessions précédentes peuvent être conduits à présenter l'épreuve de projet et l'épreuve en langue vivante 1 au cours de deux sessions distinctes. Dans cette hypothèse, ils subissent l'épreuve en langue vivante 1 selon les mêmes modalités que les candidats individuels ou issus des établissements hors-contrat. »

IV. Épreuve de projet en design et arts appliqués dans la série STD2A

 

Les modifications suivantes sont apportées à la note de service n° 2012-036 susmentionnée.

IV.1 Modalités pour les candidats individuels et issus des établissements hors-contrat

Après la sous-partie « 2.2 Deuxième partie » de la partie « 2. Épreuve de projet en design et arts appliqués », est ajoutée une sous-partie intitulée « 2.3 Candidats individuels et issus des établissements hors-contrat » et contenant les dispositions suivantes :

 « Les candidats scolarisés dans les établissements privés hors contrat et les candidats individuels subissent une épreuve orale d'une durée de 30 minutes, affectée d'un coefficient 16.

En vue de cette épreuve, le candidat constitue un dossier composé d'un rapport de synthèse, rendant compte de sa démarche de projet pluridisciplinaire, rédigé sous un format papier d'un maximum de 10 pages recto format A4, ainsi que cinq pièces prélevées dans ce même projet et présentées sous un format numérique standard. Chacune des pièces choisies témoigne de la cohérence et de la pluridisciplinarité du processus créatif conduit. Le rapport est traduit en format numérique en vue de sa présentation orale.

Les éléments qui composent le dossier, rapport de synthèse et pièces sélectionnées, mettent en évidence l'évolution du processus pluridisciplinaire. Le candidat peut être interrogé sur l'ensemble de ce processus, au-delà des pièces présentées.

Le candidat remet son dossier, au plus tard huit jours avant la date de l'épreuve, au centre d'examen qui lui est indiqué par le recteur d'académie. Il atteste sur l'honneur qu'il en est l'auteur.

Les 20 premières minutes de l'épreuve sont consacrées à la présentation du rapport de synthèse. Les 10 minutes suivantes portent sur les cinq pièces présentes dans le rapport.

Outre les compétences définies par les objectifs de l'épreuve, communs à l'ensemble des candidats, l'évaluation porte sur la pertinence des cinq pièces du projet.

Le rapport est noté sur 2 points et l'ensemble de la présentation orale sur 18 points.

Pour chaque candidat, deux fiches d'évaluation individuelles sont établies, conformément aux modèles en annexes 6 et 7 de la présente note de service. »

IV.2 Publication des fiches d'évaluation à l'attention des candidats individuels et issus des établissements hors-contrat

Les annexes à la présente note de service relative à la série STD2A et intitulées « Première fiche d'évaluation des candidats non scolaires » et « Seconde fiche d'évaluation des candidats non scolaires » sont annexées à la note de service n° 2012-036 susmentionnée, au titre, respectivement, des annexes 6 et 7.

IV.3 Modification de la fiche d'évaluation de la deuxième partie de l'épreuve pour les candidats scolaires

Dans la partie « commentaires » de l'annexe 3 à la note de service n° 2012-036 susmentionnée, intitulée « Fiche d'évaluation de la deuxième partie de l'épreuve : soutenance orale », les mots « noms et prénoms des professeurs ayant suivi le projet » sont remplacés par les mots « noms et prénoms des examinateurs ».

Téléchargez les fiches d'évaluation

MEN
accédez à  votre espace